Interview de Maria

Maria, tu interviens régulièrement aux Lucioles pour y proposer des séquences nature. Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Titulaire d’un master en conservation de la biodiversité, j’ai un parcours assez classique de biologiste-écologue. Au cours de celui-ci, la communication et la sensibilisation à la biodiversité font partie des missions qui me tiennent le plus à cœur. En effet, elles sont, à mon sens, un des enjeux majeurs de notre société !

J’y accorde donc depuis longtemps une vive importance et me prête toujours à cet exercice avec joie et engagement...

Photo Maria.jpg

​​Quel est ton parcours professionnel ?

Depuis 2008, je travaille à la Fédération des réserves naturelles catalanes : pendant 11 ans en tant que biologiste pour la réserve naturelle de Nohèdes (avec le reste de l’équipe, je m’occupais des inventaires d’espèces végétales et animales, de leur suivi mais aussi de la communication) ; puis depuis début 2020 je suis chargée de la coordination d’un projet transfrontalier dédié à la conservation des plantes rares et menacées de l’Est des Pyrénées (Floralab).

Les plantes sont ta spécialité ?

Disons que la botanique est pour moi une passion, je me suis toujours intéressée aux plantes, des plus courantes aux plus rares, à leur répartition, à leurs usages… Mais au final, lorsqu’on travaille dans une réserve naturelle, on a l’occasion de travailler sur des sujets très variés : ainsi, il me semble avoir un profil assez généraliste aujourd’hui... j’adore les plantes, mais les petites bêtes m’enchantent aussi, tout comme les amphibiens, les reptiles, ou encore les oiseaux que je trouve épatants...

Quel est ton projet pour les Lucioles ?

Convaincue de l’importance de l’éducation à l’environnement, il me semble qu’il n’y a qu’au contact de la Nature qu’on s’y attache, on apprend à la connaître et à l’aimer. De là naît alors, l’envie de la protéger ;-) (ou en tous cas, c’est aussi ce que l’on espère) !

En phase avec l’équipe pédagogique, notre objectif est donc de porter à connaissance cette large thématique qu’est la biodiversité auprès des enfants des Lucioles.

sortie_nature_Eus.jpg

Quelles sont les thématiques abordées et sous quelles formes ?

Depuis 2 ans, j’ai eu l’occasion de leur présenter des thèmes très variés : les plantes et leurs usages (bien sûr ;-) ) mais aussi les oiseaux de chez nous, dont les grands rapaces, les amphibiens, les mammifères… ainsi que des thématiques plus larges, telles que l’eau et les enjeux de sa protection.

Pour ce qui est de la forme, nous essayons dans la mesure du possible d’aller en sortie, justement, au contact de la Nature, sur des sentiers de proximité, en forêt…

Mais c’est variable en fonction des saisons et de la météo… c’est souvent aussi que l’on fait des séances à l’école, sous forme de projection-photos, d’ateliers en groupe, ou encore d’échanges-débat.

A l’image de l’école, les approches pédagogiques se veulent participatives, ludiques et illustrées. On demande aussi aux enfants de mener des projets personnels sur des espèces de leur choix qu’ils présentent à leurs camarades sous forme d’exposés.

Il me semble qu'ils en sont contents, et plus important encore, toujours curieux, d’apprendre sur leur environnement proche. Certains m’épatent vraiment, car ils savent déjà beaucoup de choses pour leur âge...