top of page

interview de François

Mon parcours…

Psychomotricien de formation, je suis également musicien dans différents projets.

Depuis toujours la musique a une grande

importance dans ma vie, d’abord en tant qu’auditeur mélomane.

J’ai ressenti très vite l’envie et le besoin d’utiliser ce langage comme

outil d’expression. Je pratique la musique depuis mon adolescence et

ma sensibilité et ma formation professionnelle m’ont rendu encore

plus réceptif aux différentes pratiques corporelles et artistiques qui

permettent l’expression de soi et de ses émotions.

Aujourd’hui, j’interviens auprès des petites Lucioles compte tenu de

ma passion pour la musique et de mon bagage professionnel qui me

donne des outils pour accompagner les enfants dans leur développement psychomoteur et affectif. Ma motivation générale est de développer chez nos enfants leur confiance en leur capacité d’apprendre et de nourrir leur goût de la découverte et leur curiosité naturelle. En ce sens je souhaite leur ouvrir la possibilité d’utiliser la musique comme outil d’expression de soi et de ses affects.

 

Mon projet pour les Lucioles…

En adéquation avec les valeurs de l’école, j’espère participer au travers de mes interventions à ce que chaque enfant puisse développer la confiance en soi et en l’autre indispensable à son épanouissement personnel et au respect des autres.

Mon objectif global est de permettre à nos enfants d’expérimenter, vivre, ressentir et appréhender les différentes dimensions de la musique : rythme, écoute, mélodie, harmonie, jouer ensemble, expression de soi, partage des émotions...

Fort de l’expérience de ma première année et des retours des enfants et de leurs parents, ma proposition continue de se construire et de s’affiner au fil de la musique…

Comment se déroulent les séances…

Chaque atelier est construit selon une trame générale constante, le contenu évoluant au fil du temps :

  • Un rituel de début de séquence

  • Un temps d’entrainement Balle C+

  • Un temps musical plus spécifique (expérimentation, théorie musicale légère et ludique, pratique, écoute, partage…)

  • Un rituel de fin de séquence

Pour une partie du temps d’atelier, je propose aux enfants un temps s’inspirant d’un support qui s’appelle la « Balle C+ » : à l’aide de petits sachets et parfois de balles, cette méthode très complète permet de découvrir et « d’incorporer » la notion de rythme et de cycle, socle essentiel à la pratique musicale.

Cet outil permet d’appréhender le rythme en développant par ailleurs un ensemble de compétences indispensables aux pratiques musicales et plus largement aux apprentissages : concentration, attention visuelle et auditive, coordination oculo-manuelle, perception de l’espace, schéma corporel, sans oublier l’écoute et le faire ensemble…

Au fil des séances, les enfants développent Confiance en eux, Coordination, Coopération, Concentration… de là vient le C+.

Ce support ne concerne qu’un temps de l’atelier musique. Les autres outils proposés se déclinent au fil de chaque séance. Nous utilisons ainsi de manière non exhaustive : le chant, la percussion, la percussion corporelle, l’expérimentation d’instruments, l’écoute et la découverte musicale, les connexions avec d’autres arts (la danse entre autres…)

bottom of page